Le chant polyphonique en musicothérapie

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Le prochain stage aura lieu en 2019

Le stage doit permettre d'acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour intervenir en tant que musicothérapeute utilisant le chant, quel que soit le cadre de travail, institutionnel ou privé. L’approche par la voix et le chant polyphonique, dans un cadre de musicothérapie, permet l’accompagnement de patients ayant des difficultés psycho-affectives, perte de l’estime soi, troubles de la communication, perte d'intérêt ou de plaisir ; des troubles thymiques avec dépression, anxiété, des situations de stress répétés ; des troubles identitaires, en suivi post-opératoire,  dans les cas de maladies chroniques évolutives ou invalidantes, de deuils pathologiques, d’altération fonctionnelle du réseau neuronal, etc.

L'approche du chant collectif en musicothérapie ne peut se confondre avec celles issues du chant lyrique ou de toute autre pratique vocale ou chorale traditionnelle, inscrites dans le champ social et culturel : elle ne se situe pas dans le même cadre et ne déploie pas la même organisation musicale. En musicothérapie, la technique vocale liée au répertoire n’est pas l’intention première du thérapeute, et l'interprétation collective n’est pas essentiellement référencée à des repères esthétiques. Elle se différencie du chœur traditionnel de par les nombreux outils thérapeutiques qu'elle utilise, ainsi que par les objectifs qu'elle poursuit. 

En proposant des axes de travail pertinents, le musicothérapeute est centré sur le patient, son ressenti et ce qui agit ; il est à l’écoute de tout changement de perception, de l’ajustement de ses niveaux de conscience, … Il va aussi s’appuyer sur la fonction contenante du groupe, lequel est en mesure d’amplifier, de compléter, de structurer et de développer, par la matière sonore, l’expression vocale de chacun de ses membres.

Contenu pédagogique :
♦ Mises en mouvement corporel : du patient au groupe.
♦ De la perception du souffle (détente) au son (vibration corporelle), à la dynamisation rythmique.
♦ Intentions autour du partage sonore (cluster, éclairage/fermeture sonore, bourdon, imitation-variation, polyphonisation ...)
♦ Mises en situation (souffle, sons filés, projetés, bouche fermée, du patient affaibli au patient agité).
♦ Mises en situation en fonction de différentes pathologies et contextes de travail.
♦ Exploration de divers repères conceptuels :
Résonance et perméabilité.
La voix comme moteur de transformation psychique.
Mélodie / rythme / accord : 3 postures du thérapeute.
♦ Créer, improviser en fonction de ses émotions

Méthodes de travail : 
♦ Echanges et analyse de pratiques cliniques.
♦ Ateliers : improvisations, exercices pratiques.
♦ Le répertoire abordé sera remis aux participants en fin de stage.

RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :
Elizabeth  Osadtchy est musicothérapeute à la clinique plurichirurgicale St Augustin de Nantes, depuis 2007, ainsi que dans un cabinet libéral. Professeur de formation musicale et de direction de chœur, elle est également chargée d’enseignement à la faculté de médecine de Nantes (Diplôme Universitaire de musicothérapie, Diplôme Universitaire de soins palliatifs).

COÛT :
Inscription individuelle : 320 euros
Inscription institutionnelle : 580 euros (tarif 2018)

Cache 2450918154

Date de dernière mise à jour : 10/11/2017