Catalogue général des stages de formation professionnelle, et conditions générales de vente

Logoimn

Catalogue général de nos  actions de formation

L'Institut de Musicothérapie est un
organisme de formation continue
référencé DATADOCK

1 - NOUVEAU    Le musicodrame analytique de X. Dakovanou
17-18 et 19 octobre 2019

2 - Stage de sensibilisation à la musicothérapie  
1er au 5 avril  2019

3 - Musicothérapie en soins palliatifs  auprès de personnes en fin de vie 
26-27 et 28 septembre 2019

4 - Le chant polyphonique en musicothérapie
10-11 et 12 octobre 2019

5 - NOUVEAU  Voix, Corps et Improvisation (avec le Roy Hart Theatre)
29 et 30 juin 2019 - stage de 2 jours sur un weekend

6 - Supervision de professionnels et analyse de la pratique 

7 - Musicothérapie en néonatologie auprès d’enfants nés prématurés et de leurs parents 
Le prochain stage sera organisé en 2020.


 Formations intra-établissements  
et stages "sur mesure"

FORMATIONS SUR MESURE : Nous pouvons organiser pour vous et à votre demande des sessions de formation concernant la musicothérapie, bien sûr, mais aussi plus largement l'art en thérapie, ou la psychopédagogie musicale. Ces stages peuvent être organisés "en intra" (dans une institution de soin ou médico-éducative), ou à l'Institut de Musicothérapie.
Nous pouvons aussi accompagner des institutions, des services hospitaliers, dans l'élaboration de projets de services, notamment pour l'introduction d'ateliers de médiations thérapeutiques dans l'organisation des soins.
Ces actions de formation sont modulables en termes de durée, et de contenus pédagogiques.
Le coût est calculé (tarif formation professionnelle continue) sur la base de 660 euros la demi-journée, auquel il convient d'ajouter les frais de déplacement du ou des formateurs le cas échéant. Bien entendu, un tarif dégressif est prévu pour les stages les plus longs.
Nous pouvons de même envisager avec les établissements un suivi régulier, notamment par des séances d'analyse des pratiques professionnelles ou de supervision. Le coût (tarif formation professionnelle continue) est calculé sur la base de 535 euros la demi-journée, avec un tarif dégressif  (7 séances annuelles seront facturées 430 euros par séance).

 

Conditions générales de vente

Toute absence ne donnera pas lieu à une modification du coût du cycle de formation. Toute annulation annoncée moins de dix jours avant le début du stage ne pourra être prise en considération, et donnera lieu à facturation de la totalité du coût de la formation.
Les inscriptions individelles sont confirmées à réception du chèque de réservation, ou dès réception du virement bancaire. Les chèques ne sont débités qu'à l'issue de la formation. Il est possible de demander un règlement en 2, 3 ou 4 versements : prendre contact avec l'Institut. 

Règlement intérieur

Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L.6352-3 et L.6352-4 et R.6352-1 à R.6352-15 du Code du travail. Il s’applique à tous les stagiaires, et ce pour la durée de la formation suivie. Ce règlement est particulièrement simplifié, les stages organisés par l’Institut de Musicothérapie ne dépassant pas une durée de 5 jours maximum.
Le formateur assurant l’accueil des stagiaires attirera l’attention de chacun sur le présent règlement, dont un exemplaire sera affiché dans la salle où se déroule le stage. Un autre exemplaire devra être signé par le stagiaire au début du stage et remis à l’organisateur.
Les stages organisés par l’Institut de Musicothérapie, au-delà des apports pédagogiques des formateurs, reposent aussi sur l’investissement personnel de chacun des participants, et de l’ensemble du groupe. En conséquence, chacun peut être amené à livrer des aspects de sa vie personnelle ou professionnelle. Si bien sûr chacun est responsable de ce qu’il exprime ou manifeste, il est cependant important, pour que chacun puisse se sentir en confiance et en sécurité, d’être assuré de la discrétion de ses pairs autant que des formateurs. Chacun est donc tenu à la plus grande confidentialité concernant les informations ayant été livrées par les stagiaires.
Les stagiaires se conforment aux exigences et aux règles de l’établissement qui accueille le stage. S’agissant en l’occurrence d’un établissement recevant des mineurs, il est formellement interdit aux stagiaires d’introduire des boissons alcoolisées dans les locaux,  de fumer dans l’établissement.
Les places de parking doivent être respectées, et les véhicules des stagiaires ne doivent en aucun cas gêner la circulation dans l’établissement.
Par ailleurs, il est interdit d’emporter ou de modifier les supports de formation.
L’attestation  de présence sera délivrée si le stagiaire a participé à l’ensemble du stage. C’est pourquoi il lui est demandé de signer la feuille d’émargement chaque demi-journée, laquelle sera fournie le cas échéant à l’organisme financeur.
Tout agissement considéré comme fautif par la direction de l’organisme de formation pourra, en fonction de sa nature et de sa gravité, faire l’objet d’une exclusion définitive de la formation.
Cette exclusion fera l’objet d’une notification écrite et motivée au stagiaire. Le cas échéant, l’organisme de formation en informe concomitamment l’employeur du stagiaire, et éventuellement l’organisme paritaire prenant à sa charge les frais de formation.
Dans le cas d’une exclusion, le stagiaire ne pourra prétendre à un remboursement des frais de formation supérieur à 10% du coût global de la formation.
A Nantes, le                              La présidente de l’Institut de Musicothérapie
Lu et approuvé,                        Agnès Delarbre

1 - Le musicodrame analytique, une méthode de musicothérapie de Xanthoula Dakovanou

NOUVEAUTE 2019   
Le musicodrame analytique, une méthode de musicothérapie de Xanthoula Dakovanou

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes et arts-thérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue, et aux psychanalystes ayant une pratique musicale.
Stage de 3 jours
Jeudi 17, vendredi 18 et samedi 19 octobre 2019

Le musicodrame analytique 
Créé par X. Dakovanou, le musicodrame analytique est une méthode de musicothérapie d'inspiration psychana-lytique qui peut s'appliquer en groupe ou en individuel, combinant la musi-cothérapie active et réceptive.
Avec cette méthode nous avons recours non seulement à la médiation musicale mais aussi au dessin, à l'écriture et la dramatisation-jeu de rôles. 
Dans le processus du musicodrame musical, nous utilisons le code musical en alternance avec le code verbal et celui des images afin d'avoir accès à la pensée de notre patient, à son affect, à sa réalité psychique. Puis nous travaillons sur cette réalité psychique à travers la représentation musicale, avec l’utilisation des instruments mais aussi de la voix.
Pré-requis
Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes et arts-thérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue, et aux psychanalystes ayant une pratique musicale.
Objectifs pédagogiques
Les stagiaires vont se familiariser avec une méthode de Musicothérapie Analytique de Groupe constituant une indication majeure pour accompagner des personnes souffrant de pathologies dans lesquelles l’accès à la symbolisation fait défaut. Ils pourront observer et travailler sur les différentes formes du transfert qui apparaissent dans un groupe de musicothérapie.
Méthodes de travail
Le stage permet d’aborder précisément le protocole du musicodrame analytique à travers un atelier pratique de deux jours, suivi d’une réflexion et d’un apport sur les aspects théoriques de la méthode et ses applications cliniques, en s’appuyant sur plusieurs études de cas.
Contenu pédagogique
Jour 1 : Atelier de musicodrame analytique, avec l’utilisation d’instruments
Jour 2 : Atelier de musicodrame analytique avec l’utilisation de la voix
Jour 3 : Le musicodrame analytique, ses aspects théoriques. - Cas cliniques.

Responsable pédagogique
Dr Xanthoula DAKOVANOU
, MA, PhD.
Le docteur Xanthoula Dakovanou est médecin, musicothérapeute, psychanalyste, musicienne interprète (chanteuse) et compositrice. Docteur en Psychanalyse et Psychopathologie, elle enseigne la psychanalyse et la musicothérapie à l'Université Paris 7 (DU Arts et Médiations Thérapeutiques) et à l'Université de Macédoine à Thessalonique (Master de Musicothérapie). Elle exerce la musicothérapie (le musicodrame analytique, dont elle est la créatrice) en psychiatrie de l’adulte et avec des adolescents. En Grèce, Xanthoula Dakovanou est chargée d’animer les travaux de l’Association Internationale Interactions en Psychanalyse.

COÛT :
Inscription individuelle : 320 euros
Inscription institutionnelle : 580 euros

2 - Sensibilisation à la musicothérapie

SENSIBILISATION A LA MUSICOTHERAPIE

Ni pédagogue, ni musicien-intervenant en milieu de santé, le musicothérapeute est un soignant ; il travaille surtout au sein d’équipes hospitalières ou en institutions médico-psychologiques.
Ce stage permet de découvrir et de mieux connaître la musicothérapie et ses développements actuels, ses indications, sa spécificité dans le champ des psychothérapies, et de permettre à chacun de se situer plus précisément quant à cette discipline.
Un travail d’exploration groupale de la communication sonore non verbale, et de l’écoute musicale, ainsi que l'expérimentation d'un travail vocal et instrumental, permettront aux participants de mieux appréhender des aspects fondamentaux de la musicothérapie. 
Quelques apports théoriques et méthodologiques seront abordés, ainsi qu’une réflexion collective sur les indications de la musicothérapie dans les institutions.

avec Agnès DELARBRE, Bertrand RIPOCHE, Emmanuelle CARASCO, Catherine LEHOUSSE, Mathilde CHAGNEAU, Thérèse DEWITTE, Alain RAKONIEWSKI, François-Xavier VRAIT, Dominique HECKMANN, Emmanuelle PARIS, Catherine RAULAIS-LEMARIE, chargés d’enseignement à la Faculté de Médecine de Nantes (Diplôme Universitaire de Musicothérapie)

Stage de 5 jours à Nantes
DATES : du 1er au 5 avril 2019

 COÛT :
inscription institutionnelle : 750 euros
inscription individuelle : 490 euros
Ce même stage peut être organisé dans une autre ville, ou dans une institution. Le coût est alors de 4900 euros pour le groupe (maximum 15 participants), plus les frais de déplacement des formateurs.

PROGRAMME INDICATIF DU STAGE (en référence au programme 2018)

9h30-11h Agnès DELARBRE Communication sonore non-verbale
11h-12h30 François-Xavier VRAIT Présentation de la session et des participants. Qu’est-ce que la musicothérapie ?
14h-17h Dominique HECKMANN La voix, le corps, le jeu
MARDI 
9h-10h30 Agnès DELARBRE Communication sonore non-verbale
10h30-13h30 Catherine RAULAIS-LEMARIE, Emmanuelle PARIS, Musicothérapie avec des enfants (autistes et psychotiques) 
14h30-17h30 Alain RAKONIEWSKI Approches théorico-cliniques de la psychothérapie et de la musicothérapie
MERCREDI 
9h-12h Catherine LEHOUSSE L’écoute musicale en musicothérapie
14h30 17h30 Thérèse DEWITTE, Musicothérapie avec des adultes : indications et objectifs selon le cadre libéral ou institutionnel (psychiatrie, éducation thérapeutique ou séances individuelles)
JEUDI
9h-12h Lara WAKIM, Roberte LAPORAL Musicothérapie avec des personnes atteintes de troubles neurodégénératifs (malades d’Alzheimer, …) 
13h30-16h30 Bertrand RIPOCHE Travail vocal et instrumental
VENDREDI 
9h-10h30 Agnès DELARBRE Analyse de la communication sonore
10h30-12h30 Emmanuelle CARASCO La musicothérapie dans l’institution de soin ; ses indications
14h-16h30 François-Xavier VRAIT Développements et actualité des pratiques de musicothérapie - Bilan du stage. 

Les horaires de travail sont de 9 heures à 17 heures. 
L’ensemble du stage comprend 35 heures de formation, une base documentaire sera à votre disposition sur place.
Le lundi et le jeudi, il est préférable de prévoir des vêtements souples (jogging, chaussettes,…) pour le travail vocal et instrumental.

3 - Musicothérapie en soins palliatifs, auprès de personnes en fin de vie

Musicothérapie en soins palliatifs, auprès de personnes en fin de vie

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.
Stage de 3 jours à Nantes
DATES : 26-27 et 28 septembre 2019

Le stage doit permettre aux participants d’acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour travailler en tant que musicothérapeute au sein d’une équipe soignante en soins palliatifs.
La musicothérapie en soins palliatifs, même si elle est encore assez peu développée, entre dans le champ des techniques non médicamenteuses dont les indications sont de plus en plus reconnues.
L’approche de la fin de vie, la prise en charge de la douleur et des symptômes graves et complexes, entrent tout à fait dans les indications motivées des interventions en musicothérapie. De l'annonce de la maladie à son évolution et l’annonce de l’arrêt des traitements curatifs, le patient est confronté à de multiples situations dont les difficultés doivent être entendues. Il en va de même pour son entourage, pour qui l’accompa-gnement d’un proche en fin de vie est souvent difficile.

Contenu pédagogique :
♦ Présentation du contexte général des soins palliatifs, la législation, le cadre de travail des unités.
♦ L’annonce d’une admission en Unité de Soins Palliatifs : la fin des traitements curatifs : comment l’annonce est-elle perçue par le patient et par ses proches ?
♦ La prise en charge du patient : douleurs, angoisses, peurs, comment entendre et soulager ces maux ?
♦ Vivre au rythme du patient en USP : améliorer la qualité de vie, prendre le temps, entendre, soutenir, favoriser  envies, désirs,  projets, …
♦ Accueil et accompagnement des familles
♦ Place du musicothérapeute dans l’équipe soignante, la place de la musicothérapie dans les soins.
♦ Les différentes approches de la musicothérapie en soins palliatifs.
♦ Implantation de la musicothérapie en USP : démarches et actions à mener.
♦ Regard européen : Les soins palliatifs en Europe, quelles pratiques chez nos voisins ?

Méthodes de travail :
♦ Exposés théorico-cliniques et études de cas.
♦ Remise de documents.
♦ Echanges et analyse de pratiques cliniques.
♦ Vidéos commentées et réflexion en groupe.
♦ Ateliers : écoute musicale, improvisations, exercices pratiques.
♦ Témoignages de patients, de proches, de soignants.

RESPONSABLES PEDAGOGIQUES :
Mary HART AILLAN est musicothérapeute (MMT NR) en Unité des Soins Palliatifs à l’Hôpital Lyon Sud depuis 2008. Formée à la musicothérapie à Nordoff Robbins Music Therapy Centre à Londres, elle enseigne à l’université Lyon 1 (DIU de Soins Palliatifs et d’Accompagnement) ainsi que dans les IFSI de Lyon (Prise en charge par la musicothérapie en Unité des Soins palliatifs).
Cécile FOURAGE est musicothérapeute en Unité de Soins Palliatifs à Douarnenez (29) depuis 2010. Diplômée de l’université de Nantes en 2009, chargée d’enseignement de la musicothérapie à l’université de Nantes.

​Coût :
inscription  individuelle  320 euros
inscription institutionnelle  580 euros

4 - Le chant polyphonique en musicothérapie

Le chant polyphonique en musicothérapie

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.
Stage de 3 jours
Jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 octobre 2019

L'approche du chant collectif en musicothérapie ne peut se confondre avec celles issues du chant lyrique ou de toute autre pratique vocale ou chorale traditionnelle, inscrites dans le champ social et culturel : elle ne se situe pas dans le même cadre et ne déploie pas la même organisation musicale.
En musicothérapie, la technique vocale liée au répertoire n’est pas l’intention première du thérapeute, et l'interprétation collective n’est pas essentiellement référencée à des repères esthétiques. Elle se différencie du chœur traditionnel de par les nombreux outils thérapeutiques qu'elle utilise, ainsi que par les objectifs qu'elle poursuit. 
En proposant des axes de travail pertinents, le musicothérapeute est centré sur le patient, son ressenti et ce qui agit ; il est à l’écoute de tout changement de perception, de l’ajustement de ses niveaux de conscience, etc. Il va aussi s’appuyer sur la fonction contenante du groupe, lequel est en mesure d’amplifier, de compléter, de structurer et de développer, par la matière sonore, l’expression vocale de chacun de ses membres.

Pré-requis :
Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Objectifs pédagogiques :
Le stage doit permettre d'acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour intervenir en tant que musicothérapeute utilisant le chant, quel que soit le cadre de travail, institutionnel ou privé. L’approche par la voix et le chant polyphonique, dans un cadre de musicothérapie, permet l’accompagnement de patients ayant des difficultés psycho-affectives, perte de l’estime soi, troubles de la communication, perte d'intérêt ou de plaisir ; des troubles thymiques avec dépression, anxiété, des situations de stress répétés ; des troubles identitaires, en suivi post-opératoire,  dans les cas de maladies chroniques évolutives ou invalidantes, de deuils pathologiques, d’altération fonctionnelle du réseau neuronal, etc.

Contenu pédagogique :
♦ Mises en mouvement corporel : du patient au groupe.
♦ De la perception du souffle (détente) au son (vibration corporelle), à la dynamisation rythmique.
♦ Intentions autour du partage sonore (cluster, éclairage/fermeture sonore, bourdon, imitation-variation, polyphonisation ...)
♦ Mises en situation (souffle, sons filés, projetés, bouche fermée, du patient affaibli au patient agité).
♦ Mises en situation en fonction de différentes pathologies et contextes de travail.
♦ Exploration de divers repères conceptuels :
Résonance et perméabilité.
La voix comme moteur de transformation psychique.
Mélodie / rythme / accord : 3 postures du thérapeute.
♦ Créer, improviser en fonction de ses émotions

Méthodes de travail : 
♦ Echanges et analyse de pratiques cliniques.
♦ Ateliers : improvisations, exercices pratiques.
♦ Le répertoire abordé sera remis aux participants en fin de stage.

RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :
Elizabeth  Osadtchy est musicothérapeute à la clinique plurichirurgicale St Augustin de Nantes, depuis 2007, ainsi que dans un cabinet libéral. Professeur de formation musicale et de direction de chœur, elle est également chargée d’enseignement à la faculté de médecine de Nantes (Diplôme Universitaire de musicothérapie, Diplôme Universitaire de soins palliatifs).

COÛT :
Inscription individuelle : 320 euros
Inscription institutionnelle : 580 euros 

5 - Voix, Corps et Improvisation (avec le Roy Hart Theatre)

Voix, Corps et Improvisation (avec le Roy Hart Theatre)

Stage de 2 jours sur un weekend
Samedi 29 et dimanche 30 juin 2019
Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue

« L’approche du chant que propose le Roy Hart Theatre est physique et stimulante. Sa pédagogie consiste en une approche de la voix liée au corps, à l’imaginaire et aux émotions.
Ce travail se situe au carrefour de la technique vocale, du développement personnel, de l’expression et du jeu théâtral. Il établit un lien entre l’expression vocale et la psychologie de l’individu et vise également à l’enrichissement des possibilités de la voix parlée et chantée, mais aussi à une meilleure connaissance de soi-même à travers la pleine acceptation de toute l’étendue et de toutes les couleurs de notre voix. Sans jugements, ni compétition, chacun avance à son rythme. » 
http://www.roy-hart-theatre.com

Objectifs pédagogiques :
Durant sa formation le musicothérapeute a déjà expérimenté, de façon régulière, des séminaires autour de la voix, du corps, du rythme. Ce stage est pensé et construit comme un espace de développement personnel et de formation, en groupe, afin de se reconnecter avec sa voix, son corps, ses espaces de résonance...
Pouvoir se nourrir soi-même est essentiel pour continuer à écouter les patients et à leur faire des propositions, sonores, musicales, corporelles, ajustées et pertinentes.

Pré-requis :
Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Contenus pédagogiques 
Parcours d’expression corporelle et vocale :
- Ouvrir la respiration en conscience.
- Se connecter à ses sensations corporelles dans la détente et le lâcher-prise.
- Ressentir ses appuis intérieurs pour ancrer sa voix.
- Agrandir ses espaces de résonance corporelle pour contacter sa puissance naturelle et permettre aux sons de faire résonner son corps.
- Oser, libérer la voix, ouvrir des espaces, extérioriser, ...
- Explorer d'autres facettes de sa voix (timbres, couleurs, résonance, registres...) pour nourrir les intentions, les émotions, les ressentis de nos paysages intérieurs et les chanter dans des voyages improvisés ou dans des chants.
- Voyager et improviser avec votre voix, autour de l’imaginaire et des émotions.
- Chanter en confiance, en ancrant sa voix dans le corps, dans la détente, condition d'une voix libre et ouverte.
- Interpréter un ou deux chants simples en développant l'écoute, l'expression, le fondu... et rencontrer l'émotion musicale en offrant sa voix au groupe .

Méthodes de travail :
- Exercices corporels, relaxation, massages, ancrage, ouverture de la respiration et échauffement vocal
​- Jeux vocaux, improvisations individuelles ou collectives, travail sur l’imaginaire, le corps, l’espace.

10H d’enseignement
Samedi : 10h-13h / 14h-18h
Dimanche : 9h-13h

Responsable pédagogique :

Véronique THOMAS
Professeur de voix « Roy Hart Theatre »
   « Chanter pour moi est un acte de liberté, de lâcher-prise, de connexion à mes émotions,
à mes sensations corporelles et à mon être dans son entier. Le chant me rend profondément vivante. »

Inscription individuelle
190 euros
Inscription Formation continue
380 euros

6 - Supervision de professionnels et analyse de la pratique

Supervision de professionnels et analyse de la pratique

Merci de contacter l'Institut pour étudier votre demande et vos projets.

Depuis de nombreuses années l'Institut de Musicothérapie organise des formations sous forme de supervision clinique, ou d'analyse de la pratique.
Il convient de différencier les deux propositions :

LES SUPERVISIONS CLINIQUES

Elles s'adressent principalement aux personnes 
- ayant terminé leur formation en musicothérapie (ou étudiants en dernière année) 
- ayant signé le Code de déontologie
- ayant engagé un travail personnel
- travaillant en libéral, en association ou dans des équipes de soins.
L'objectif principal est de repérer du côté du thérapeute les problématiques émanant de sa propre histoire, de son propre rapport à la médiation thérapeutique, de les différencierd’avec les problématiques individuelles du patient.
Les séances ont lieu en individuel ou à deux (selon certaines conditions), à raison d'une fois par mois ou une fois toutes les six semaines (selon les disponibilités et le secteur géographique). Le calendrier est à établir avec le superviseur.

Coût :
Supervision : 60 euros (1 heure)
Etudiants : 45 euros

L'ANALYSE DES PRATIQUES
Ce travail est ouvert aux professionnels formés ou en cours de formation (à partir de la deuxième et troisième année). Il se fait  en groupe (4 personnes). Le calendrier est à établir ensemble au cours d’une première rencontre.
Deux orientations sont possibles :
# selon le principe des groupes 'Balint', une situation est apportée par l'un des musicothérapeutes, puis travaillée par l'ensemble du groupe ;
# selon une thématique différente à chaque rencontre; par exemple :
- l'appel téléphonique
- l'entretien préalable
- le bilan psychomusical
- le travail en co-thérapie
- l'évaluation
- ... etc.
Les séances ont lieu à raison d'une fois tous les mois et demi (selon les disponibilités et situation géographique). Le calendrier est à établir avec le superviseur.

Coût : 
28 euros par personne et par séance (1 heure 30). L'engagement de chacun des participants est essentiel, toutes les séances sont dues, même en cas d'absence.
7 séances sont programmées sur un an, soit 
196 euros par personne, à régler en début de cycle, plus déplacement du superviseur le cas échéant.


ANALYSE DES PRATIQUES INSTITUTIONNELLES
(Art-thérapie, musicothérapie, médiations thérapeutiques à support artistique, ...)
Ce travail est proposé à des équipes soignantes, au sein d'une même institution. Ils concernent des professionnels conduisant des ateliers thérapeutiques. Le nombre de participants peut être situé entre 3 et 8 soignants.
Ce travail est proposé à des équipes soignantes, au sein d'une même institution. Ils concernent des professionnels conduisant des ateliers thérapeutiques. Le nombre de participants peut être situé entre 3 et 8 soignants.
Coût Formation continue :
Comme énoncé ci-dessus, le coût est calculé (tarif Formation professionnelle continue) sur la base de 560 euros la demi-journée (séance de 3 heures), auquel il convient de rajouter les frais de déplacement du superviseur. bien sûr un tarif dégressif est prévu pour les stages les plus longs. Ainsi pour un cycle de 7 séances réparties sur une année, chacune d'elles sera facturée 460 euros.

7 - Musicothérapie en néonatologie auprès d'enfants nés prématurés et de leurs parents

Musicothérapie en néonatologie auprès d'enfants nés prématurés et de leurs parents

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés,​ dans le cadre de leur formation continue. 
Le prochain stage sera organisé en 2020

Le stage doit permettre aux participants d’acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour travailler en tant que musicothérapeute au sein d’une équipe soignante en néonatologie (rythme et phase de développement de l’enfant prématuré, contexte familial, environnement médical spécifique, …).
En effet, la musicothérapie en néonatologie représente un champ de pratique clinique hautement sensible, autant que l’est la situation du bébé né prématuré, du nourrisson fragile et des parents touchés et éprouvés par le contexte de la naissance et des premiers temps de la vie de leur enfant à l’hôpital.
Du fait de l’augmentation constante du nombre de naissances prématurées (facteurs environnementaux, rythme de vie des femmes, PMA), de la progression de la technicité médicale permettant d’accueillir les bébés de plus en plus tôt, et de l’implantation croissante des techniques de soins de développement au sein des services, la musicothérapie en néonatologie représente un fort potentiel d’expansion de son champ d’application. Une spécialisation des musicothérapeutes pour ce secteur spécifique pourra favoriser son implantation au sein des services.

Contenu pédagogique :
- Présentation du contexte général de la prématurité.
- Le bébé né prématuré : ses différents rythmes, sa sensorialité, ses capacités interactionnelles, ses différentes étapes de maturation.
- Etat des connaissances sur les capacités auditives du bébé in utéro et en post natal.
-  Le service de néonatologie : présentation de l’environnement médical (matériel et  appareillage), des soins de nursing et  de développement.
-  L’environnement acoustique d’un service.
- La parentalité à l’épreuve de la prématurité : impacts psychiques de la naissance prématurée, de l’hospitalisation.
 - Les différentes approches méthodo-logiques de la musicothérapie en néonatologie, état des recherches.
- Les liens avec l’équipe soignante.
- Regard européen : Présentation et actualités du groupe germanophone des musicothérapeutes en néonatologie.
- Implantation de la musicothérapie en néonatologie : démarches et actions à mener.

Méthodes de travail :
Exposés théorico-cliniques et études de cas.
Remise de documents.
Echanges et analyse de pratiques cliniques.
Vidéos commentées et réflexion en groupe.
Atelier : chants, berceuses, improvisation, exercices pratiques.
Visite du Service de néonatologie du CHU de Nantes, intervention d’un membre de l’équipe médicale.

RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :
Stéphanie LEFEBVRE est musicothérapeute en néonatologie au Groupe Hospitalier Public du Sud de l’Oise (site de Creil) depuis 2007, formée à la musicothérapie créative en néonatologie avec le Dr F.  Haslbeck (Münich), chargée d’enseignement à l’Université de Nantes (DU de Musicothérapie), formatrice au Centre International de Musicothérapie (Paris) et chargée de mission pour la France (FFM) auprès de la Confédération Européenne de Musicothérapie (EMTC).

DATES :  
Stage de 3 jours.
Le prochain stage sera organisé en 2020.

Coût :
Inscription individuelle 320 euros
Inscription Formation continue 580 euros  (tarifs 2018)

 

Date de dernière mise à jour : 20/11/2018