Catalogue général des stages de formation professionnelle

Logoimn

Catalogue général de nos  actions de formation

L'Institut de Musicothérapie est un
organisme de formation continue
référencé DATADOCK

Conditions générales de vente
Toute absence ne donnera pas lieu à une modification du coût du cycle de formation. Toute annulation annoncée moins de dix jours avant le début du stage ne pourra être prise en considération, et donnera lieu à facturation de la totalité du coût de la formation.
Les inscriptions individelles sont confirmées à réception du chèque de réservation. Les chèques ne sont débités qu'à l'issue de la formation. Il est possible de demander un règlement en 2, 3 ou 4 versements : prendre contact avec l'Institut.

1 - Musicothérapie en néonatologie auprès d’enfants nés prématurés et de leurs parents   2018
11, 12 et 13 octobre 2018

2 - Stage de sensibilisation à la musicothérapie   2019
1er au 5 avril  2019

3 - Musicothérapie en soins palliatifs  auprès de personnes en fin de vie   2019
octobre 2019

4 - Le chant polyphonique en musicothérapie    2019
octobre 2019

5 - Supervision de professionnels et analyse de la pratique 


 Formations intra-établissements  et stages "sur mesure"

FORMATIONS SUR MESURE : Nous pouvons organiser pour vous et à votre demande des sessions de formation concernant la musicothérapie, bien sûr, mais aussi plus largement l'art en thérapie, ou la psychopédagogie musicale. Ces stages peuvent être organisés "en intra" (dans une institution de soin ou médico-éducative), ou à l'Institut de Musicothérapie.

Nous pouvons aussi accompagner des institutions, des services hospitaliers, dans l'élaboration de projets de services, notamment pour l'introduction d'ateliers de médiations thérapeutiques dans l'organisation des soins.

Ces actions de formation sont modulables en termes de durée, et de contenus pédagogiques.

Le coût est calculé (tarif formation professionnelle continue) sur la base de 660 euros la demi-journée, auquel il convient d'ajouter les frais de déplacement du ou des formateurs le cas échéant. Bien entendu, un tarif dégressif est prévu pour les stages les plus longs.

Nous pouvons de même envisager avec les établissements un suivi régulier, notamment par des séances d'analyse des pratiques professionnelles ou de supervision. Le coût (tarif formation professionnelle continue) est calculé sur la base de 535 euros la demi-journée, avec un tarif dégressif  (7 séances annuelles seront facturées 430 euros par séance).


2 - SENSIBILISATION A LA MUSICOTHERAPIE

TELECHARGEZ LE PROGRAMME  ET LE FORMULAIRE D'INSCRIPTION 

Ni pédagogue, ni musicien-intervenant en milieu de santé, le musicothérapeute est un soignant ; il travaille surtout au sein d’équipes hospitalières ou en institutions médico-psychologiques.

Ce stage permet de découvrir et de mieux connaître la musicothérapie et ses développements actuels, ses indications, sa spécificité dans le champ des psychothérapies, et de permettre à chacun de se situer plus précisément quant à cette discipline.

Un travail d’exploration groupale de la communication sonore non verbale, et de l’écoute musicale, ainsi que l'expérimentation d'un travail vocal et instrumental, permettront aux participants de mieux appréhender des aspects fondamentaux de la musicothérapie. 

Quelques apports théoriques et méthodologiques seront abordés, ainsi qu’une réflexion collective sur les indications de la musicothérapie dans les institutions.

avec Agnès DELARBRE, Bertrand RIPOCHE, Emmanuelle CARASCO, Catherine LEHOUSSE, Mathilde CHAGNEAU, Thérèse DEWITTE, Alain RAKONIEWSKI, François-Xavier VRAIT, Dominique HECKMANN, Emmanuelle PARIS, Catherine RAULAIS-LEMARIE, chargés d’enseignement à la Faculté de Médecine de Nantes (Diplôme Universitaire de Musicothérapie)

Stage de 5 jours à Nantes

DATES : du 1er au 5 avril 2019

 COÛT :
inscription institutionnelle : 750 euros
inscription individuelle : 490 euros

Ce même stage peut être organisé dans une autre ville, ou dans une institution. Le coût est alors de 4900 euros pour le groupe (maximum 15 participants), plus les frais de déplacement des formateurs.

PROGRAMME INDICATIF DU STAGE (en référence au programme 2018)

9h30-11h Agnès DELARBRE Communication sonore non-verbale
11h-12h30 François-Xavier VRAIT Présentation de la session et des participants. Qu’est-ce que la musicothérapie ?
14h-17h Dominique HECKMANN La voix, le corps, le jeu    

MARDI 
9h-10h30 Agnès DELARBRE Communication sonore non-verbale
10h30-13h30 Catherine RAULAIS-LEMARIE, Emmanuelle PARIS, Musicothérapie avec des enfants (autistes et psychotiques) 
14h30-17h30 Alain RAKONIEWSKI Approches théorico-cliniques de la psychothérapie et de la musicothérapie

MERCREDI 
9h-12h Catherine LEHOUSSE L’écoute musicale en musicothérapie
14h30 17h30 Thérèse DEWITTE, Musicothérapie avec des adultes : indications et objectifs selon le cadre libéral ou institutionnel (psychiatrie, éducation thérapeutique ou séances individuelles)

JEUDI
9h-12h Lara WAKIM, Roberte LAPORAL Musicothérapie avec des personnes atteintes de troubles neurodégénératifs (malades d’Alzheimer, …) 
13h30-16h30 Bertrand RIPOCHE Travail vocal et instrumental  

VENDREDI 
9h-10h30 Agnès DELARBRE Analyse de la communication sonore
10h30-12h30 Emmanuelle CARASCO La musicothérapie dans l’institution de soin ; ses indications
14h-16h30 François-Xavier VRAIT Développements et actualité des pratiques de musicothérapie - Bilan du stage. 

Les horaires de travail sont de 9 heures à 17 heures. 

L’ensemble du stage comprend 35 heures de formation, une base documentaire sera à votre disposition sur place.
Le lundi et le jeudi, il est préférable de prévoir des vêtements souples (jogging, chaussettes,…) pour le travail vocal et instrumental.


 


 Musicothérapie en néonatologie auprès d’enfants nés prématurés et de leurs parents

jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 octobre 2018.

TELECHARGER LE PROGRAMME ET LE FORMULAIRE D'INSCRIPTION

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Le stage doit permettre aux participants d’acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour travailler en tant que musicothérapeute au sein d’une équipe soignante en néonatologie (rythme et phase de développement de l’enfant prématuré, contexte familial, environnement médical spécifique, …).

En effet, la musicothérapie en néonatologie représente un champ de pratique clinique hautement sensible, autant que l’est la situation du bébé né prématuré, du nourrisson fragile et des parents touchés et éprouvés par le contexte de la naissance et des premiers temps de la vie de leur enfant à l’hôpital.

Du fait de l’augmentation constante du nombre de naissances prématurées (facteurs environnementaux, rythme de vie des femmes, PMA), de la progression de la technicité médicale permettant d’accueillir les bébés de plus en plus tôt, et de l’implantation croissante des techniques de soins de développement au sein des services, la musicothérapie en néonatologie représente un fort potentiel d’expansion de son champ 

Contenu pédagogique :

- Présentation du contexte général de la prématurité.

- Le bébé né prématuré : ses différents rythmes, sa sensorialité, ses capacités interactionnelles, ses différentes étapes de maturation.

- Etat des connaissances sur les capacités auditives du bébé in utéro et en post natal.

-  Le service de néonatologie : présentation de l’environnement médical (matériel et  appareillage), des soins de nursing et  de développement.

-  L’environnement acoustique d’un service.

- La parentalité à l’épreuve de la prématurité : impacts psychiques de la naissance prématurée, de l’hospitalisation.

 - Les différentes approches méthodo-logiques de la musicothérapie en néonatologie, état des recherches.

- Les liens avec l’équipe soignante.

- Regard européen : Présentation et actualités du groupe germanophone des musicothérapeutes en néonatologie.

- Implantation de la musicothérapie en néonatologie : démarches et actions à mener.

 

Méthodes de travail :

Exposés théorico-cliniques et études de cas.

Remise de documents.

Echanges et analyse de pratiques cliniques.

Vidéos commentées et réflexion en groupe.

Atelier : chants, berceuses, improvisation, exercices pratiques.

Lors du module 2, visite du Service de néonatologie du CHU de Nantes, intervention d’un membre de l’équipe médicale.

 

RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :

 Stéphanie LEFEBVRE est musicothérapeute en néonatologie au Groupe Hospitalier Public du Sud de l’Oise (site de Creil) depuis 2007, formée à la musicothérapie créative en néonatologie avec le Dr F.  Haslbeck (Münich), chargée d’enseignement à l’Université de Nantes (DU de Musicothérapie) et formatrice au Centre International de Musicothérapie (Paris).

DATES :  

11, 12 et 13 octobre 2018

Coût :
Inscription individuelle 320 euros. 
Inscription Formation continue 580  euros


 Musicothérapie en soins palliatifs auprès de personnes en fin de vie

TELECHARGEZ LE PROGRAMME  ET LE FORMULAIRE D'INSCRIPTION

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Le stage doit permettre aux participants d’acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour travailler en tant que musicothérapeute au sein d’une équipe soignante en soins palliatifs.

La musicothérapie en soins palliatifs, même si elle est encore assez peu développée, entre dans le champ des techniques non médicamenteuses dont les indications sont de plus en plus reconnues.

L’approche de la fin de vie, la prise en charge de la douleur et des symptômes graves et complexes, entrent tout à fait dans les indications motivées des interventions en musicothérapie. De l'annonce de la maladie à son évolution et l’annonce de l’arrêt des traitements curatifs, le patient est confronté à de multiples situations dont les difficultés doivent être entendues. Il en va de même pour son entourage, pour qui l’accompa-gnement d’un proche en fin de vie est souvent difficile.

Contenu pédagogique :

-     Présentation du contexte général des soins palliatifs, la législation, le cadre de travail des unités.

-     L’annonce d’une admission en Unité de Soins Palliatifs : la fin des traitements curatifs : comment l’annonce est-elle perçue par le patient et par ses proches ?

-     La prise en charge du patient : douleurs, angoisses, peurs, comment entendre et soulager ces maux ?

-     Vivre au rythme du patient en USP : améliorer la qualité de vie, prendre le temps, entendre, soutenir, favoriser  envies, désirs,  projets, …

-     Accueil et accompagnement des familles

-     Place du musicothérapeute dans l’équipe soignante, la place de la musicothérapie dans les soins.

-     Les différentes approches de la musicothérapie en soins palliatifs.

-     Implantation de la musicothérapie en USP : démarches et actions à mener.

-     Regard européen : Les soins palliatifs en Europe, quelles pratiques chez nos voisins ?

Méthodes de travail :

Exposés théorico-cliniques et études de cas.

Remise de documents.

Echanges et analyse de pratiques cliniques.

Vidéos commentées et réflexion en groupe.

Ateliers : écoute musicale, improvisations, exercices pratiques.

Témoignages de patients, de proches, de soignants.

 

RESPONSABLES PEDAGOGIQUES :

 Mary HART AILLAN est musicothérapeute (MMT NR) en Unité des Soins Palliatifs à l’Hôpital Lyon Sud depuis 2008. Formée à la musicothérapie à Nordoff Robbins Music Therapy Centre à Londres, elle enseigne à l’université Lyon 1 (DIU de Soins Palliatifs et d’Accompagnement) ainsi que dans les IFSI de Lyon (Prise en charge par la musicothérapie en Unité des Soins palliatifs).

Cécile FOURAGE est musicothérapeute en Unité de Soins Palliatifs à Douarnenez (29) depuis 2010. Diplômée de l’université de Nantes en 2009, chargée d’enseignement de la musicothérapie à l’université de Nantes.

Coût :
Inscription individuelle 320 euros. 
Inscription Formation continue 580  euros

  

 4 - Le chant polyphonique en musicothérapie 

Ce stage est ouvert aux musicothérapeutes diplômés, dans le cadre de leur formation continue.

Le stage doit permettre d'acquérir ou de consolider les connaissances nécessaires pour intervenir en tant que musicothérapeute utilisant le chant, quel que soit le cadre de travail, institutionnel ou privé. L’approche par la voix et le chant polyphonique, dans un cadre de musicothérapie, permet l’accompagnement de patients ayant des difficultés psycho-affectives, perte de l’estime soi, troubles de la communication, perte d'intérêt ou de plaisir ; des troubles thymiques avec dépression, anxiété, des situations de stress répétés ; des troubles identitaires, en suivi post-opératoire,  dans les cas de maladies chroniques évolutives ou invalidantes, de deuils pathologiques, d’altération fonctionnelle du réseau neuronal, etc.

L'approche du chant collectif en musicothérapie ne peut se confondre avec celles issues du chant lyrique ou de toute autre pratique vocale ou chorale traditionnelle, inscrites dans le champ social et culturel : elle ne se situe pas dans le même cadre et ne déploie pas la même organisation musicale.

En musicothérapie, la technique vocale liée au répertoire n’est pas l’intention première du thérapeute, et l'interprétation collective n’est pas essentiellement référencée à des repères esthétiques. Elle se différencie du chœur traditionnel de par les nombreux outils thérapeutiques qu'elle utilise, ainsi que par les objectifs qu'elle poursuit. 

En proposant des axes de travail pertinents, le musicothérapeute est centré sur le patient, son ressenti et ce qui agit ; il est à l’écoute de tout changement de perception, de l’ajustement de ses niveaux de conscience, … Il va aussi s’appuyer sur la fonction contenante du groupe, lequel est en mesure d’amplifier, de compléter, de structurer et de développer, par la matière sonore, l’expression vocale de chacun de ses membres.

Contenu pédagogique :
Mises en mouvement corporel : du patient au groupe.
De la perception du souffle (détente) au son (vibration corporelle), à la dynamisation rythmique.
Intentions autour du partage sonore (cluster, éclairage/fermeture sonore, bourdon, imitation-variation, polyphonisation ...)
Mises en situation (souffle, sons filés, projetés, bouche fermée, du patient affaibli au patient agité).
Mises en situation en fonction de différentes pathologies et contextes de travail.
Exploration de divers repères conceptuels :
Résonance et perméabilité.
- La voix comme moteur de transformation psychique.
- Mélodie / rythme / accord : 3 postures du thérapeute.
- Créer, improviser en fonction de ses émotions

Méthodes de travail :
Echanges et analyse de pratiques cliniques.
Ateliers : improvisations, exercices pratiques.
Sous réserve, possibilité d'assister à l'atelier de musicothérapie par le chant collectif « A.C.D.E » pour patients atteints de cancer, à la clinique St Augustin de Nantes.
Le répertoire abordé sera remis aux participants en fin de stage.

RESPONSABLE PEDAGOGIQUE :
Elizabeth  Osadtchy
est musicothérapeute à la clinique plurichirurgicale St Augustin de Nantes, depuis 2007, ainsi que dans un cabinet libéral. Professeur de formation musicale et de direction de chœur, elle est également chargée d’enseignement à la faculté de médecine de Nantes (Diplôme Universitaire de musicothérapie, Diplôme Universitaire de soins palliatifs).

DATES : Octobre 2019

COÛT :
Inscription individuelle : 320 euros
Inscrition institutionnelle : 580 euros

 

5 - Supervision de professionnels et analyse de la pratique

Merci de contacter l'Institut pour étudier votre demande et vos projets.

Depuis de nombreuses années l'Institut de Musicothérapie organise des formations sous forme de supervision clinique, ou d'analyse de la pratique.

Il convient de différencier les deux propositions :

__________________________

LES SUPERVISIONS CLINIQUES

Elles s'adressent principalement aux personnes 

- ayant terminé leur formation en musicothérapie (ou étudiants en dernière année) 

- ayant signé le Code de déontologie

- ayant engagé un travail personnel

- travaillant en libéral, en association ou dans des équipes de soins.

L'objectif principal est de repérer du côté du thérapeute les problématiques émanant de

sa propre histoire, de son propre rapport à la médiation thérapeutique, de les différencierd’avec les problématiques individuelles du patient.

Les séances ont lieu en individuel ou à deux (selon certaines conditions), à raison d'une fois par mois ou une fois toutes les six semaines (selon les disponibilités et le secteur géographique). Le calendrier est à établir avec le superviseur.

Coût :

Supervision : 60 euros (1 heure)

Etudiants : 45 euros

 ________________________

L'ANALYSE DES PRATIQUES

Ce travail est ouvert aux professionnels formés ou en cours de formation (à partir de la deuxième et troisième année). Il se fait  en groupe (4 personnes). Le calendrier est à établir ensemble au cours d’une première rencontre.

Deux orientations sont possibles :

# selon le principe des groupes 'Balint', une situation est apportée par l'un des musicothérapeutes, puis travaillée par l'ensemble du groupe ;

# selon une thématique différente à chaque rencontre; par exemple :

- l'appel téléphonique

- l'entretien préalable

- le bilan psychomusical

- le travail en co-thérapie

- l'évaluation

- ... etc.

Les séances ont lieu à raison d'une fois tous les mois et demi (selon les disponibilités et situation géographique). Le calendrier est à établir avec le superviseur.

Coût : 
28 euros par personne et par séance (1 heure 30). L'engagement de chacun des participants est essentiel, toutes les séances sont dues, même en cas d'absence.
7 séances sont programmées sur un an, soit 
196 euros par personne, à régler en début de cycle, plus déplacement du superviseur le cas échéant.

 

_____________________________________________________

ANALYSE DES PRATIQUES INSTITUTIONNELLES

(Art-thérapie, musicothérapie, médiations thérapeutiques à support artistique, ...)

Ce travail est proposé à des équipes soignantes, au sein d'une même institution. Ils concernent des professionnels conduisant des ateliers thérapeutiques. Le nombre de participants peut être situé entre 3 et 8 soignants.

Ce travail est proposé à des équipes soignantes, au sein d'une même institution. Ils concernent des professionnels conduisant des ateliers thérapeutiques. Le nombre de participants peut être situé entre 3 et 8 soignants.


Coût Formation continue :
Comme énoncé ci-dessus, le coût est calculé (tarif Formation professionnelle continue) sur la base de 560 euros la demi-journée (séance de 3 heures), auquel il convient de rajouter les frais de déplacement du superviseur. bien sûr un tarif dégressif est prévu pour les stages les plus longs. Ainsi pour un cycle de 7 séances réparties sur une année, chacune d'elles sera facturée 460 euros.
 

 

Date de dernière mise à jour : 13/08/2018