Laboratoire de Recherche en Musicothérapie Institut de Nantes LabMin

 Laboratoire de Musicothérapie  LabMin

                                          LabMin
                                                       Département Recherche
                                          de l'Institut de Musicothérapie de Nantes

       Lab

Faisant suite à une longue tradition de recherche clinique en musicothérapie dans la région nantaise, le Laboratoire de Musicothérapie prend forme en 2013, et la direction de recherche est confiée au Professeur Olivier BONNOT, PU-PH, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, CHU de Nantes.

LabMin Laboratoire de Musicothérapie  
Pr. olivier BONNOT
Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
7 quai Moncousu, CHU de Nantes
44093 NANTES CEDEX 1
Img 0529Emmanuelle CARASCO, Olivier Bonnot,
et Mathilde Chagneau (LabMin), 
 Hervé Platel (Inserm Caen),
lors du Congrès Français de Psychiatrie (2014)
 
 
 
 
Directeur de recherche
Pr. Olivier BONNOT, CHU de Nantes
Chefs de projet Institut de Musicothérapie 
Emmanuelle CARASCO, musicothérapeute, psychologue clinicienne
Mathilde CHAGNEAU, musicothérapeute, psychogérontogue
Directeur Institut de Musicothérapie de Nantes 
François-Xavier VRAIT
 
2 études cliniques sont actuellement en cours,
1 - Musicothérapie et autisme,
sous la responsabilité de Emmanuelle CARASCO
2 - Musicothérapie et Alzheimer,
sous la responsabilité de Mathilde CHAGNEAU

Equipe de recherche Musicothérapie et autisme

Equipe de recherche Institut de Musicothérapie de Nantes
Chef de projet 
Photo carasco
Emmanuelle CARASCO, coordinatrice recherche Musicothérapie et autisme

Musicothérapeutes-chercheurs
Francine ADAM-BAUMARD
Jérôme CHARTIER
Pierre GENSOUS
Erwan LE DEVEHAT
Pascale SAGAN-BRIGANDAT

Musicothérapeutes associés
Marie-Armelle CORGNE
Agnès DELARBRE
Erwan LE DEVEHAT
Emmanuelle PARIS
Catherine RAULAIS-LEMARIE

Psychologues associés
Aurélie FRABOULET-MEYER, laboratoire Psychomuse, Université Paris Ouest-Nanterre-La défense
Morgane LE BAIL, ADAPEI Nantes
Vanessa BISSON-MALLEUX, CHU de Nantes
Thomas RABEYRON, maitre de conférences Université de Nantes

Publication des résultats de l'étude

1 - 9782
Le chapitre 17 (p. 441 à 463) de l'ouvrage collectif  sous la direction de Anne Brun, René Roussillon et Patricia Attigui (Evaluation clinique des psychothérapies psychanalytiques) constitue une analyse qualitative de l'étude clinique réalisée par le LabMin en collaboration avec le CHU de Nantes et la faculté de psychologie de l'Université de Nantes.

2 - Psys 182 l204
Un article publié dans la revue Psychothérapies relate uné étude de cas extraite de l'étude clinique Thomas Rabeyron et al., « Le cas Harpocrate : trajectoire d’un enfant autiste au sein d’un dispositif de médiation musicothérapique  », Psychothérapies 2018/2 (Vol. 38), p. 95-103. DOI 10.3917/psys.182.0095

3 - Logo site
Un article d'Emmanuelle Carasco et Océane Saumon publié en 2017 dans La Revue Française de Musicothérapie détaille le protocole de la recherche dans ses aspects institutionnels et quantitatifs, et pointe certaines caractéristiques qualitatives de l'étude. 
http://revel.unice.fr/rmusicotherapie/index.html?id=3608&format=print

 

 

Etudiants associés
Noémie Dosza, master 1, faculté de psychologie Nantes
Lauriane DELAHAYE, master 1, faculté de psychologie Nantes
Océane SAUMON, master 1, faculté de psychologie Nantes
(encadrement pédagogique : Thomas RABEYRON)

 

Institutions partenaires
CHS de Blain, CMP et HJ  Châteaubriant, médecin référent : Dr Victoire BEGUET
CHU de Nantes, CMP et HJ  Haute Roche, médecin référent : Dr Anne VIARD
CHU de Nantes, CMP et HJ  Douet Garnier, médecin référent : Dr Marie SQUILLANTE
INSTITUT LES HAUTS-THEBAUDIERES, Vertou, médecin référent : Dr Katell FAURE
CHS Georges Daumézon, CMP et HJ  Île à Hélices, Nantes, médecin référent : Dr Soizick LE GAREC
CENRO, IME et SESSAD,  Vertou, médecin référent : Dr Karine GIRAUDET

Projet de l'étude clinique Musicothérapie et autisme

Simple Blind Randomized Controlled Trial of Music Therapy versus Music Listerning in Patients with Autism Spectrum Disorders regarding efficiency in behaviour and communication disorders. Preliminary Results

Emmanuelle CARASCO 1, 4, Thomas RABEYRON 2, Vanessa BISSON 3, Morgan le BAIL 4, François Xavier VRAIT 4, Olivier BONNOT 3
1.       Child and Adolescent Department, CHS Daumézon.
2.      Associate Professor in clinical psychology, University of Nantes, LPPL
3.      Department of Child and Adolescent Psychiatrie, University of Nantes, CHU de Nantes
4.      Music-Therapy Institut and Laboratory, University of Nantes 

 Background: Music-Therapy (MT) has been used for decades with patients suffering from Autism Spectrum Disorders (ASD). There is a tremendous amount of literature, mainly theoretical or describing case reports, suggesting a clear efficiency of this technique of psychotherapy. Despite this large literature there has been so far no rigorous assessment of MT for ASD. Medical indications are now based on randomized controlled trial (RCT) results and a non-RCT evaluated treatment method is at risk to be considered inefficient. There are many researches in cognitive neurosciences suggesting that music by itself may be helpful for patients with ASD. We think that it is important to assess psychotherapy with Music, Music Therapy, and compare to Music Listening with no intervention.

Objective: was to assess the efficiency of MT in ASD for clinical global impression, behaviour and communication impairments.

Method: We included 34 patients with ASD confirmed diagnose from 6 institutions in the west of France. Patients were randomized in two groups, first group (n=17) was for MT and the second group (n=17) was for Music Listening only with no psychotherapy. All patients had one session a week, lasting 30 minutes. When included in the study, we precede with a clinical assessment using Clinical Global Impression scale (CGI), Children with Autism Rating Scale (CARS), Aberrant Behaviour Check-List (ABC), and Vineland Scale for all patients. Evaluators did not know to which group belong the patients (single blind design). After 30 sessions, assessment by scales was performed again.

Analysis and Results: We analysed efficiency in general and in 3 main domains: (1) behaviour, including sefl-injury behaviour; (2) Autonomy and (3) communication disorders and impairments. Statistical analysis used both parametric and non-parametric test.

 Discussion and conclusion: Our results are the first RCT with single blind examination design UN MT. They strongly suggest that MT is efficient general clinical appreciation but also in specific domains for patients with ASD. Further studies are necessary in this field to demonstrate and show the benefits of psychotherapy in general. 

 

Equipe de recherche Musicothérapie et Alzheimer

 

Equipe de recherche Institut de Musicothérapie de Nantes
Chef de projet 
Photo mathilde chagneau
Mathilde CHAGNEAU, coordinatrice recherche Musicothérapie et  Alzheimer

Musicothérapeutes-chercheurs
Florence CIMETIERE
Béatrice DUBREIL
Dominique HECKMANN
Catherine LEHOUSSE
Gaéla ROBERT
Agnès TURLURE
Maria VIAUD
Marie-Cathy VIEU

PROJET ETUDE CLINIQUE MUSICOTHERAPIE ET DEMENCE

Cette recherche s’intègre dans les priorités nationales et internationales concernant la qualité de vie et le soutien des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et des troubles apparentés. Elle se situe dans le prolongement du plan Alzheimer 2008/2012 et correspond à la mesure 22 «Développement de la recherche clinique sur la maladie d’Alzheimer et amélioration de l’évaluation des thérapies non médicamenteuses ».
Cette étude évalue l’action de la musicothérapie sur l’accompagnement de patients âgés souffrant de démence type maladie d'Alzheimer.
Il s’agit comparer l’impact de la musicothérapie sur les troubles cognitifs et/ou comportementaux de cette population à des séances d'écoute musicale libre. La question générale qui se pose est alors : La musicothérapie serait-elle plus adaptée à la prise en soin des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et/ou du comportement qu’une animation musicale sans cadre thérapeutique ? 

Date de dernière mise à jour : 15/07/2018